Découvrez des jobs de rêve en Australie

2
3517

A travers l’expérience de voyageurs, trouvez votre job de rêve alliant aventure et découverte tout en gagnant de l’argent lors de votre WHV en Australie.

Travailler en Australie ne se résume pas au fruit-picking et à son désenchantement. Ce vaste continent peut vous offrir une pléiade de petits boulots aussi aventureux qu’improbables. Un endroit unique pour un job de rêve. Au cours de mon aventure australienne, j’ai rencontré d’autres voyageurs, expérimentés ou non, qui ont été Jackaroo, ont dompté des crocodiles, vogué sur la Grande Barrière de Corail ou dans les îles paradisiaques des Whitsundays et d’autres encore sont devenus guide touristique à l’Uluru. Tout ça en gagnant de l’argent.

Devenir un Jackaroo

Jackaroo en Australie
Mon premier choix pour un job de rêve. Jackaroo, ou Jillaroo pour les femmes, est le cowboy australien. Ses tâches : rassembler le troupeau (qu’on appelle « mustering »). Le troupeau (ou « cattle » en anglais) sera ensuite transporté ou amener dans un endroit où il peut paître. Le Jackaroo s’occupe aussi de tout le travail lié à la ferme.

Il existe des formations, certes payantes, pour se transformer en Luky Luke ozzie. Par exemple, Leconfield qui propose 5 jours de formations, tout compris, et une aide à l’emploi, autour des 600 dollar. Il existe aussi une école où vous recevez un certificat reconnu : la TAFE NSW Western Institute, qui propose une formation de 8 semaines (Certificate  Agriculture 2 à Duboo exactement) et coûte environ 350 dollar.

Il est possible aussi de faire du Wwoofing, c’est-à-dire d’être logé et nourri en échange de travaux dans des fermes. Sélectionnez une « cattle station » reculée où il est possible de se la jouer cow-boy. Il faut tenir en compte que vous n’êtes pas payé mais ça vous fait un peu d’expérience dans le milieu. Découvrez mon expérience dans l’Outback.

Ce job concerne tous ceux qui aime l’aventure, la nature, veulent découvrir l’Outback au contact des locaux et se retrouver au milieu de nulle part. Un travail qui ne sera pas de tout repos mais qui vous fera découvrir l’aspect rude du bush et qui sera relativement bien payé (hors Wwoofing).

Côté pratique, un niveau moyen d’anglais est nécessaire, ainsi qu’un transport pour parvenir aux endroits reculés.

Dompteur de crocodiles

Madame Bougeotte entre les crocs d'un reptilien
Madame Bougeotte entre les crocs d’un reptilien

A Darwin, j’ai croisé des voyageurs qui bossaient dans une ferme à croco, j’ai même pu récolter quelques dents de ces animaux (mais chut). Si vous vous sentez l’âme d’un dompteur de reptilien, tentez l’expérience!

Il suffit de proposer votre main d’œuvre dans ces fermes. Elles se situent principalement dans le Northern Territory et dans le nord du Queensland. Il est possible de trouver des listes d’adresses sur le site du gouvernement du Northern Territory.

Si vous aimez le risque et ce type de bestioles à sang froid, foncez ! Pas à tête baissée, faites attention tout de même…

Un job sur un bateau


La grande barrière de Corail et les îles dans les Whitsundays font rêver tout le monde, pourquoi ne pas tenter de décrocher un job sur un bateau ?

J’ai rencontré quelques voyageurs ayant décroché un emploi dans ces endroits de rêve, c’est tout à fait possible ! Il ne faut pas hésiter à donner son CV aux compagnies touristiques.

Il existe une multitude d’occupations sur un bateau : de la préparation des repas au guide de plongée en passant par le nettoyage.

Niveau pratique, tout dépend pour quel secteur vous postulez, faites en fonction de vos compétences. Mais il est certain qu’avoir le pied marin est un prérequis!

Guide touristique

Uluru-sunrise-Australia
Le lever du soleil sur le gros caillou rouge d’Australie, l’Uluru

Ce qui me fait rêver avec ce job, c’est de pouvoir appréhender un endroit sous toutes ses formes et sur une plus longue période de temps. C’est en restant au même endroit pendant un mois (et encore ce n’est pas si long) qu’on peut y voir des animaux improbables, découvrir des lieux touristiques sous un autre œil, selon la saisonnalité. Imaginez par exemple, l’Uluru sous la pluie ? Le gros caillou se transforme en une multitude de cascades.

Second point positif, c’est la rencontre avec des gens de tout horizon ! Bien évidemment, votre niveau d’anglais doit être excellent et s’intéresser réellement à l’endroit vous permettra de ne pas se lasser.

Si vous aimez découvrir un endroit plus en profondeur, que vous êtes un féru d’histoire, de nature, être guide touristique est dans vos cordes ! Alors, allez dans les offices du tourisme et montrez de quoi vous êtes capable.

Comment s’y prendre ?

Le mot d’ordre c’est foncer ! Avoir du culot, ne pas hésiter à donner son Cv à tout le monde, à parler autour de soi afin de se faire des contacts. Demande à parler au « chef » pour que votre Cv ne tombe pas aux oubliettes.

Ce ne sera pas pour toute une vie, une raison de plus pour se lancer et tenter ! Faites en fonction de vos compétences et mettez-les en avant, quitte à les exagérer un petit peu. Ca ne sera pas facile tous les jours mais quelle expérience incroyable !

Et vous ? A quoi ressemblerait votre job de rêve en Australie ?

PARTAGER SUR
Anthropologue de formation, elle a décidé de se convertir à la communication web et peut-être un jour deviendra-t-elle une nomade de la toile ou même une nomade tout court. Sinon, elle manie l’épée comme le prolongement de son bras, aime manger, pratique le didjeridoo, utilise une phablette trop grande pour sa petite main et accessoirement adore voyager, rencontrer et découvrir.

2 COMMENTAIRES

  1. Bonjour

    dans ces périodes mouvementées et les difficultées rencontrées dans nos vies professionnels
    cela fait presque rêvé d’avoir 20 ans et de tout recommencer
    mais faut remettre les pieds sur terre a 50 on a un peu laisser passer sa chance
    merci quand même pour ces infos sympa
    jean louis

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here