Balade à vélo électrique sur la route des Chalots [Vosges du Sud]

0
72

Les Vosges du Sud sont souvent oubliées… et pourtant dans cette région magnifique, il y a de quoi découvrir tant au point de vue culturel qu’au niveau des paysages!

Cela faisait longtemps que lors d’un voyage, je rencontre autant de personnes heureuses de me faire découvrir leur art, leur passion, leur région… c’était un réel régal de parler avec ces locaux et découvrir cette région grâce à eux.

C’est parti pour la route des Chalots avec Madame Bougeotte!

Sur la route des Chalots - Vosges du SudJ’entends déjà votre question : c’est quoi cette route des Chalots? J’y viens…

La route des Chalots au coeur des Vosges du Sud

Alors, le chalot (prononcé chello) est un grenier typique de la région des Vosges. Il servait à stocker les vivres, les vêtements du dimanche, les salaisons,… C’est le coffre-fort de la famille! Sa particularité c’est qu’il est monté sans vis, sans clous, sans colle et qu’il est démontable. La Lorraine et la Franche-Comté compte environ 320 chalots. Leur origine remonterait à 1575 !

La route quand à elle, passe à côté de ces greniers sur pratiquement 120 km. C’est une belle balade, que je n’ai pas fait entièrement (rassurez-vous), que l’on peu faire en voiture, à cheval ou à vélo (électrique).  Elle permet de découvrir les paysages et le savoir-faire des producteurs et restaurateurs des Vosges du Sud.

Il est vrai que je ne m’attendais pas à ça! Des paysages vallonnés, des cerisiers (en fleurs en avril), des champs, des forêts, des lacs,… c’est varié et splendides!

Et puis des spécialités culinaires! Si vous ne le saviez pas, je vous le dis, je l’avoue, je suis une gourmande… Peut-on dire une gourmet? Je pense que ça dépend de l’heure!

C’est le pays de la cerise et tout se décline en cerise (kirsch évidemment, beignet de cerise, pain à la cerise, etc). J’ai aussi goûter l’andouille du Val d’Ajol et ce n’est n’importe quelle andouille! Elle est authentifiée et vérifiée par la Confrérie des Taste-Andouilles.

Mon itinéraire sur la route des Chalots

Luxeuil-les-bains : le bon départ

Je suis arrivée à Luxeuil-les-Bains, ville parfaite pour démarrer et faire le tour des chalots!

Pourquoi? Déjà, Luxeuil-les-bains est accessible en train. Mais surtout, il y fait bon vivreDes thermes sont accessibles facilement. Rien que pour le bâtiment, vous devriez y faire un tour. Rien de tel que se relaxer dans un bain bulle ou dans un sauna après une escapade sportive! L’architecture est agréable et il y a quelques bons restaurants… Je vous conseille notamment “Sucré-Salé” pour son originalité (prenez un dessert!) et “la Pomme d’Or” pour ses produits locaux.

C’est une petite ville sympathique. On n’y passera pas des semaines mais j’ai beaucoup aimé me promener dans les rues pavées du centre-ville.

Les thermes de Luxeuil-les-Bains
Les thermes de Luxeuil-les-Bains
Luxeuil-les-Bains
Au détour d’une ruelle à Luxeuil-les-Bains

C’est là aussi que l’ont peut louer son vélo électrique et partir à l’aventure!

Infos pratiques

Restaurant Sucré-Salé :
12 rue Carnot, 70300 Luxeuil-les-Bains

Restaurant Pomme d’or :
8 Allée André Maroselli, 70300 Luxeuil-les-Bains

L’hôtel Beau-Site : Spa, piscine, restaurant, parking, parfait!
18, rue Moulimard 70900 Luxeuil-les-Bains

Location de vélo : à l’Office du Tourisme de Luxeuil-les-Bains

Direction Fougerolles, le pays de la Cerise et de la distillation

J’enfourche mon vélo et je me rends à l’écomusée du pays de la Cerise à Fougerolles. Laetitia m’accueille et c’est là que je découvre concrètement ce qu’est un chalot. Je comprends mieux l’histoire de la région.

Saviez-vous que Fougerolles était, en 1900, le premier pôle de production d’alcool en France? Ce sont les rois de l’absinthe, du pastis et du kirsch! Fougerolles et son empire de la distillation était présent partout en France mais l’histoire s’est un peu oubliée…

L'écomusée de Fougerolles
Le chalots de l’écomusée

L'écomusée de FougerollesL'écomusée de FougerollesEnsuite petit passage par quelques producteurs locaux à Fougerolles même. Les images parlent d’elles-même :

Le pique-nique des Chalots!
Le pique-nique des chalots
Même des cerises dans la charcuterie!

C’est ensuite dans une distillerie que je me rends : la distillerie Paul Devoille. Céline me fait visiter les lieux. Je fus toute étonnée de découvrir dans les greniers une bonbonne contenant du kirsch de 1881! Impressionnant. Et non je n’ai pas goûté, snif. Mais, j’ai goûté à plein d’autres bonnes choses. ils fabriquent, en plus du kirsch, plusieurs sortes d’eaux de vie et aussi de l’absinthe. Il y a d’ailleurs le jardin de la fée verte (avec un joli chalot!) où pousse la Grande Absinthe et toutes les autres plantes nécessaires à la fabrication de ce breuvage. Une de leur cuvée est faite avec seulement les plantes de ce jardin!

La distillerie Paul Devoille
Dans les greniers de la distillerie…
La distillerie Paul Devoille
Une bonbonne de Kirsch

Infos pratiques

L’Ecomusée du Pays de la Cerise : avec ou sans guide, possibilité d’audioguide (4-5€)
206 le Petit-Fahys 70200 Fougerolles.

La distillerie Paul Devoille : La visite et la dégustation sont gratuites. 
7-9 rue des Moines Hauts Fougerolles

Du pain épi c’est tout : Pour manger le pain du chello!
15 grande rue, 70220 Fougerolles

Boucherie la Fougerollaise : Des bonnes charcuteries locales!
11 grande rue, 70220 Fougerolles

Denis Platte : Des desserts à tomber par terre !
8 rue du Bas de Laval, 70220 Fougerolles

En route pour le Girmont Val d’Ajol

C’est là que je commence réellement à pédaler! Malgré l’assistance électrique, il faut tout de même donner un peu de sueur et tant mieux. Après un pic-nique copieux et la dégustation de quelques alcools, le sport m’éloigne de la sieste!

Çà grimpe un peu, m’offrant quelques beaux panorama. Je passe en forêt et le long d’un lac. Je me croirai presque au Canada!

Sur la route des chalots - Vosges du SudSur la route des chalots - Vosges du SudSur la route des chalots - Vosges du SudJ’arrive à La Vigotte, mon auberge pour la nuit. La cuisine est délicieuse et la déco est de style”kitsch de montagne” (C’est comme ça que je l’appelle). Aux alentours, les bois, des mares et je m’endors au son des grenouilles qui coassent…

La Vigotte
Depuis la fenêtre de ma chambre à La Vigote

Infos pratiques

La Vigotte : Hotel-Restaurant, Chambres apd 40 €
Lieu-dit La Vigotte

Vers le Val d’Ajol, à la rencontre des artisans

Je reprends mon vélo. Alors en regardant la carte, j’ai voulu prendre une route différente pour passer par des plus petits chemins…trop petits chemins… avec mon vélo, chargé comme un baudet,  j’ai du faire une partie à pied.

Mais je suis tout de même arrivée chez Roland Balandier, récoltant de bluets des Vosges. Les bluets, c’est une sorte de myrtilles tout à fait adaptée au sol vosgien.

Il s’est installé dans la région en 1987 avec une production fruitière. Il a ensuite fait le pari un peu fou de se spécialiser dans les bluets. Après 6 ans, les arbres était assez grands pour ne faire que du bluets. Année après année, il notait comment il coupait ses arbres pour trouver la coupe parfaite… un travail monstre! Mais qu’est que cette petite baie est bonne!

Bluets des Vosges
Les Bluets des Vosges dans la main de Roland Balandier

Bluets des Vosges

Infos pratiques

Roland Balandier : Goûter ses nombreux produits et visiter le domaine.
11, Les Haies Vallées 88340 Girmont Val d’Ajol

A l’auberge Saint-Vallier

Il est temps de quitter Roland et d’aller un peu plus loin à l’auberge Saint Vallier pour me restaurer. Il n’y a personne et j’ai donc la terrasse avec vue rien que pour moi. Des amis à la tenancière arrivent et nous décidons de manger ensemble. C’est là que je goûte l’andouille du Val d’Ajol accompagné d’un petit verre de rouge! Un délice! La tenancière me raconte son histoire, comment elle en est arrivée à tenir cette magnifique auberge. On finit par parler de tout et de rien. Un agréable moment mais il était temps pour moi de continuer ma route. J’ai un rendez-vous chocolat!

Vosges du Sud - La route des chalots
Depuis la terrasse de l’auberge Saint-Vallier. Même le coq apprécie la vue

Sur la route des Chalots - L'auberge Saint-Vallier

Infos pratiques

L’auberge de la ferme Saint-Vallier : Que des produits locaux! Formule apd de 16€
30 Route de Clairegoutte, 88340 Girmont-Val-d’Ajol

Mon rendez-vous chocolat et ma nuit insolite

J’arrive au Val d’Ajol, ce fut assez facile, la route descendait tout le long. Je quitte un peu les forêt pour rencontrer Remi Arnould, chocolatier. Un garçon plein d’avenir qui s’est lancé récemment à son compte pour créer ses pralines. Il a notamment créé l’andouille au chocolat certifié par la confrérie! Mais aussi une praline à base de sapin. C’est délicieux! Heureusement que je fais du vélo entre mes arrêts sinon… je ne verrai plus mes pieds!Chocolatier Remi Arnould

La route des Chalots
La médaille de la confrérie pour son chocolat aux allures d’andouille

Une journée qui fut encore bien chargée. Cette nuit je la passe dans un chalot aménagé! Un logement insolite qui m’a séduit. Un bain finlandais au bord de l’étang, l’odeur du bois, des chalots tout mignons, il n’en fallait pas moins pour me séduire!

Les Chello de Marie
Les Chello de Marie

Infos pratiques

Chocolaterie Remi Arnould
Grande Rue, 88340 Le Val d’Ajol

Les chello de Marie : 95€ pour 2 pers (petit déjeuner inclus)
5 rue des Mousse – Le val d’Ajol (s’adresser à la Résidence)

Randonnée pédestre à Saint-Bresson

J’abandonne mon vélo pour me rendre dans la région des mille étangs, à Saint-Bresson exactement. Je vais emprunter le circuit de Béviau que vous pouvez retrouvez ici avec le tracé GPX. Je passe dans des forêts et évidemment près d’étangs. Le parcours fait 12 km et est sans difficulté.

Saint-BressonSaint-BressonSaint-Bresson - Sur la route des ChalotsDirection l’auberge du Raddon pour y manger quelques produits locaux. La cuisine est simple et efficace.

Pour une petite pause digestive, je vais au jardin du presbytère à côté de l’église de Saint-Bresson. Ce jardin est l’oeuvre de 2 bénévoles retraités, Mme et Mr Vetter! Je prends quelques photos et surtout je me pose un peu et apprécie ce moment de calme. C’est là que j’aperçois une personne au balcon à laquelle je fais signe. C’est ce fameux Mr Vetter, il vient me dire bonjour et je lui dit à quel point son jardin est magnifique. Finalement, il m’invite à boire une bière avec lui et sa femme. Ce jardin est bien plus qu’un jardin, c’est finalement un lieu de rencontre, çà leur permet de voyager au contact des visiteurs qui viennent découvrir ce havre de paix.

La route des chalots - Saint-BressonLa route des chalots - Saint-BressonLa route des chalots - Saint-BressonMme Vetter me parle de son regret de n’avoir pas plus voyager. Je la regarde, je me dis que j’ai de la chance de me balader un peu partout. Mais finalement, son jardin c’est aussi tout un monde. On a tous de la chance d’une certaine manière, à un moment ou l’autre, il faut la saisir mais ce n’est parfois pas si simple…

Retour à Luxeuil-les bains pour un peu de repos.

Infos pratiques

L’auberge du Raddon
5 route de Fougerolles, 70280 Raddon-et-Chapendu

Jardin du presbytère
A côté de l’église de Saint-Bresson

 

Au parc animalier de Fougerolles Saint Valbert

C’est mon dernier jour… Ma dernière halte ce sera au parc animalier de Fougerolles Saint Valbert. Ceci n’est pas un zoo mais plutôt une forêt aménagée. Certains animaux sont dans des grands enclos pour des raisons particulières, d’autres en liberté. Vous ne les verrez pas tous mais c’est normal, la nature ne se laisse pas voir aussi facilement.

Vous pouvez y trouver néanmoins : cerfs sika, cerfs élaphes, chamois, bouquetins, daims, des mouflons corses, des lamas. Ce parc est parfait pour les familles. C’est un sentier accessible à tous, des panneaux didactiques sont disposés régulièrement, il y a la possibilité de télécharger l’Ecobalade explicative et surtout le tout dans le respect de la nature.

Le circuit à l’intérieur  du parc fait 2,6 km et un autre sentier à l’extérieur, de 5,2 km, permet de faire le tour du parc.

Parc Saint Valbert à FougerollesParc Saint Valbert à Fougerolles

Infos pratiques

Plus d’infos sur le parc et l’écobalade ICI

Ma route des chalots s’arrête ici. Je n’ai pas parcouru toute cette route mais j’ai goûté à un très bel aperçu! Goûté, c’est le cas de le dire!

Est-ce que cet aperçu des Vosges du Sud commence à vous séduire? Moi en tout cas j’ai été conquise par ce voyage, pas si loin de chez moi et pourtant dépaysant!

PARTAGER SUR
Anthropologue de formation, elle a décidé de se convertir à la communication web et peut-être un jour deviendra-t-elle une nomade de la toile ou même une nomade tout court. Sinon, elle manie l’épée comme le prolongement de son bras, aime manger, pratique le didjeridoo, utilise une phablette trop grande pour sa petite main et accessoirement adore voyager, rencontrer et découvrir.

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here