Voyager autrement : Le Géocaching ou la chasse au trésor

8
1412

Qu’est que le géocaching? Pourquoi s’adonner à cette activité ? Comment devenir un géocacheur? Madame Bougeotte vous explique tout sur cette chasse au trésor 2.0 !

Le géocaching est destiné à tout ceux qui ont envie de se promener en ville, dans la nature, dans un coin perdu tout en ajoutant une pincée d’aventure et d’inconnu! Bref, tout ce qui plait à Madame Bougeotte.

Près de 6 millions de personnes pratiquent cette activité, selon wiki! A votre tour!

Je vais écrire une suite d’articles sur le thème “voyager autrement” où seront expliqués divers moyens pour voyager de manière un peu différente. Voici donc le premier volet d’une longue série!

Une chasse au trésor

Vous aimez les chasses au trésor mais vous vous sentez trop vieux? Mettez donc le nom de géocaching à la place de chasse au trésor et le tour est joué!

En résumé, le géocaching c’est une recherche d’un trésor appelé “cache” à l’aide de la géolocalisation (via une application sur votre smartphone, plus d’infos ci-dessous). Le créateur de la cache aura dissimulé un objet dans la nature ou au cœur d’une ville, suffisamment bien pour que de simples Géomoldus ne la trouvent pas mais pour que vous, pirates du géocaching, puissiez la débusquer. Croyez-moi ce n’est pas si simple. On peut tourner autour de la cache pendant des dizaines de minutes et la trouver enfin en se disant qu’elle était là, depuis le début, sous notre nez sans flair, à nous narguer!

A la recherche de la cache à Lisbonne
A la recherche d’une cache à Lisbonne

Il y plusieurs types de cache. De la plus simple en passant par une suite d’énigmes pour enfin trouver l’objet tant désiré!

  • La traditionnelle vous invitera simplement à poser avec fierté votre nom sur le registre.
  • La multiple : vous avez les coordonnées de la première cache, ensuite des indices pour découvrir les autres caches et le trésor final.
  • La mystère ou casse-tête : vous devez résoudre l’énigme pour obtenir les coordonnées exactes.
  • La earthcache : une cache géo scientifique avec des informations culturelles, scientifiques,…
  • L’event Cache : les géocacheurs se donnent rendez-vous pour discuter de leur activité favorites et pour aller ensemble à la chasse au trésor…
  • La cache virtuelle : une cache qui n’en est pas une… c’est simplement un lieu d’intérêt scientifique, historique ou culturel mais vous n’y trouverez pas d’objet à débusquer.
  • … et quelques autres mais ce sont les principales.
    (source : Wikipédia)

De temps en temps, vous trouverez un petit objet que vous pouvez prendre et remplacer par un autre de même valeur.

Geocaching Lisboa
Si ce blog était manuscrit, vous auriez déjà tous désertés… bref le registre d’une des caches à Lisbonne

Des lieux d’exceptions

La cache est souvent dans un lieu choisi pour sa vue exceptionnelle, sa valeur géographique (longue promenade pour accéder finalement à la cache, par exemple),  son caractère historique, culturel ou sentimental.

Ce que j’aime particulièrement avec le géocaching c’est l’explication sur ces lieux découverts. Evidemment, il n’y aura pas de détails historiques ou culturels pour toutes les caches. Mais certaines expliquent des détails sur la ville, des explications culturelles sur le lieux, bref pleins de choses à apprendre!

C:Geo Description du lieu
Cliquez pour agrandir . Exemple d’explications que l’on peut trouver…

Comment faire du géocaching?

Il y a différentes méthodes mais je vais vous parler ici de l’utilisation du smartphone qui a facilité et démocratisé le géocaching. Il vous faut donc un smartphone avec GPS et internet.

Ensuite , il suffit d‘installer l’application C:Geo disponible pour Android seulement, désolée pour les autres. Il y a d’autres applications, notamment pour apple, certaines payantes, que je n’ai pas essayée.

Seconde étape, vous devez vous enregistrer sur un des sites de géocaching. Je vous propose celui-ci: www.geocaching.com . L’inscription est gratuite.

Vous devez ensuite introduire les login et mot de passe dans votre application mobile C:Geo. Pour cela, cliquez en haut à droite et allez dans “Settings” > “Services”> “Geocaching.com” (ou un autre).

Une fois à l’étranger, la 3/4G coûtent relativement cher. Néanmoins, vous pouvez planifier et enregistrer vos futurs caches dans le “store” dès que vous avez la wifi pour ensuite les rechercher hors-ligne. Souvent, une carte statique est à disposition hors-ligne, ainsi que des photos indices pour dénicher votre Graal.

L'app C:Geo
Voici à quoi ressemble l’app C:Geo et sa “live map” où vous voyez apparaître, au fur et à mesure du téléchargement, les différents caches. En vert, ce sont le traditionnelles . En orange, les multiples. En bleu, les mystères

Travel Bugs

Les Travels Bugs sont des objets voyageurs que les géocacheurs transportent de cache en cache. Ils peuvent avoir une mission comme par exemple se rendre en Australie, escalader un sommet. Ils ont un code de suivi que vous pouvez introduire sur un site de Travels Bugs (GeoKrety par exemple) et où vous pouvez découvrir sa mission si elle n’est pas déjà mentionnée avec l’objet.

Je viens de le découvrir, donc je n’ai aucun retour d’expérience sur ce type de cache mais je trouve l’idée vraiment génial de faire voyager quelque chose à travers le monde!

Pour ce faire, il faut se connecter à GeoKrety.org (il en existe d’autres mais celui-ci est gratuit), s’inscrire et vous connecter depuis l’application mobile.

Les caches insolites

Je vous présente quelques caches extrêmes

  • Une cache a été placée sur la station spatiale internationale, ce qui fait d’elle la cache la plus haute… (mais elle est rentrée sur Terre depuis)
  • Il existe aussi la plus basse cache à 2300 mètres sous l’océan, son nom de code : “Rainbow Hydrothermal Vents”.
  • Une cache en Antarctique a été trouvée 175 fois.
  • Plus d’une centaine de caches ne sont accessibles qu’en tuba.
  • Plus de 12600 caches ne peuvent être trouvées qu’une fois la nuit tombée. Les géocacheurs doivent utiliser une lampe torche pour faire apparaître des réflecteurs et une piste à suivre…
    (source : le blog de geocaching.com)
Les caches extrèmes
Même au Groenland il y a des caches!

Madame Bougeotte et le Géocaching

C’est un sport que j’ai découvert assez récemment et je n’ai pas encore le réflexe d’utiliser l’application à chacun de mes déplacements et de géocacher.

Néanmoins, je l’ai testé à Dinant (Belgique), où j’ai pu y découvrir des panoramas très agréables.

Geocaching à Dinant
Et voilà où une des caches nous a menés…

Mais aussi à Lisbonne où j’ai appris sur la ville. Et où j’ai eu l’air un peu débile à regarder pendant 30 minutes dans les haies pour finalement ne pas trouver une des caches. Mais j’en ai trouvé d’autres rassurez-vous…

Lisbonne geocaching
Au parc Eduardo IV à Lisbonne

Et enfin, à Bruxelles, serez-vous découvrir où est la cache sur cette photo?

Bruxelles
La cache est sur la photo! Bien cachée des géomoldus…

Bref, les prochaines caches j’y laisserai des cartes Madame Bougeotte à collectionner… comme les Pokémons, attrapez-les tous! Plus sérieusement, une citation différente est inscrite au dos des cartes. Si vous en trouvez dans une cache, et bien je vais devoir réfléchir à une récompense…

carte MmeBougeotte

PARTAGER SUR
Anthropologue de formation, elle a décidé de se convertir à la communication web et peut-être un jour deviendra-t-elle une nomade de la toile ou même une nomade tout court. Sinon, elle manie l’épée comme le prolongement de son bras, aime manger, pratique le didjeridoo, utilise une phablette trop grande pour sa petite main et accessoirement adore voyager, rencontrer et découvrir.

8 COMMENTAIRES

    • Oui et justement après mon article, on m’a indiquée le nom d’une cache “de nuit” pas trop loin de où je suis (Belgique), y’a plus qu’à tester!
      Ahhh le geocaching en famille, c’est top! 🙂 Chouette article!

  1. J’avais déjà entendu parler de ce sport, mais je ne savais pas vraiment comment ça marchait, merci! Ça a l’air super intéressant, moi qui adorais la course d’orientation à l’école! ^^

  2. J’ai cherché une cache une fois, y’a presque 10 ans, quand j’ai entendu parler de ça pour la première fois. Il fallait chercher entre les briquettes roses d’un mur toulousain, pas évident mais j’ai fini par la dénicher! Fais attention car tes cartes ne pourront pas toujours y etre laissées. Par exemple la capsule que j’avais trouvée était un oeuf de Kinder, donc assez petite.

    • Ouai, des fois on tourne des dizaines de minutes autour de la cache… mais bon sans difficulté ce ne serait pas si drôle! 🙂 Sinon si c’est trop petit, pas grave, …

    • Il y a en partout dans le monde, autant en ville qu’à la campagne. C’est ça qui est génial aussi!
      Quand tu t’y mets n’hésite pas à me tweeter les trésors découverts!!! 🙂
      A bientôt

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here