Projet vidéo 365 : Bilan du premier mois de Février 2016

2
235

Le projet vidéo 365 consiste à prendre quelques secondes de vidéo par jour pendant une année. Ma première vidéo est un petit mois de Février.

Pour plus d’info sur le projet 365, vous pouvez consulter l’article expliquant le projet.

Pour ce premier mois, j’avoue… j’ai déjà oublié de sortir ma caméra pendant 2 petites journées. Me pardonnez-vous?

Les premières difficultés du projet 365

Les journées où rien ne se passent de particulier, on se demande ce qu’on va bien pouvoir filmer. Au final, ce sont peut-être les prises les plus intéressantes. Pourquoi? La première raison est que l’on cherche, on évalue, on filme plusieurs fois lors de ces journées et c’est surement là qu’on s’améliore. La seconde réside dans la beauté de pouvoir filmer le quotidien ordinaire et la possibilité de le rendre extraordinaire.

Sortir la caméra m’est toujours un peu délicat mais je m’améliore. Je me lance, je demande… et j’obtiens quelques refus qui ne m’arrêtent pas. J’ai toujours ma caméra dans mon petit sac, ce qui me permet de la sortir à n’importe quel moment.

La beauté de l’ordinaire

Filmer cinq orteils. Le vent soufflant dans le jardin. Un enfant qui rit aux éclats. Un déjeuner partagé,… Ce sont des petits moments privilégiés dont on ne se rend pas compte sur le moment. En faire une vidéo, travailler le montage, nous procure un second plaisir : celui de profiter de la beauté de l’ordinaire et d’y voir en toute simplicité un quotidien sublimé. Ou du moins, mis en avant quelques instants.

Pour ces premières journées de projet 365, je suis plutôt satisfaite. Plus pour les sensations que cela procurent que pour le résultat en lui-même.

Malgré mes quelques oublis, je continue donc sur ma lancée, à la poursuite d’images, de rencontre et d’aventures!

J’attends vos remarques, vos suggestions, vos questions avec impatience! N’hésitez pas à commenter!

PARTAGER SUR
Anthropologue de formation, elle a décidé de se convertir à la communication web et peut-être un jour deviendra-t-elle une nomade de la toile ou même une nomade tout court. Sinon, elle manie l’épée comme le prolongement de son bras, aime manger, pratique le didjeridoo, utilise une phablette trop grande pour sa petite main et accessoirement adore voyager, rencontrer et découvrir.

2 COMMENTAIRES

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here