Quand Madame Bougeotte se livre à une interview…

0

Il y a quelques temps, une journaliste m’a proposé de répondre à quelques questions pour réaliser un portrait dans une gazette locale. J’ai dit oui…

J’étais très contente de parler du projet “Madame Bougeotte” !

Voici l’article paru dans le journal le Vlan (Région Wapi) :

Je remercie Julie Deprez, la journaliste, pour l’opportunité de paraître dans cette gazette et cet article très sympathique. 

Une petite déception

Je suis déçue du manque d’éthique déontologique du journal Vlan qui a préféré couper le copyright des photos. Et a même ajouté un copyright D.R. pour “Droit Réservé”. Ça signifie qu’ils ne savent pas de qui sont ces photos… Alors que ce sont, bien évidemment, mes photos que je leur ai envoyé à leur demande. J’y ai indiqué mon nom “Madame Bougeotte” en copyright et celui-ci a été soigneusement coupé. (Je ne pense pas que ce soit le fait de la journaliste).

Pour aller plus loin…

Julie Deprez a fait un bon boulot en y ajoutant son style et en mettant l’accent sur certains passages. Mais j’avais quand même l’envie de vous partager la totalité de l’interview écrite.

En me posant ces questions, j’ai pu mettre des mots sur certaines choses et je tenais à ce que vous puissiez lire l’entièreté de mes propos.

Dans cet entretien, je me livre, je vous donne ma vision des voyages, de l’aventure, le pourquoi du blog,…

N’hésitez pas à donner votre propre vision en commentaire ! J’adore m’ouvrir à d’autres visions du monde…

Voici toutes questions de Julie et les réponses que j’y ai apportées :

1) Peux-tu te présenter en quelques lignes ?

Je m’appelle Pauline Moulin, j’ai 27 ans ou peut-être 28. L’âge ne me rattrape pas, pas pour l’instant du moins. Je viens de Ath et j’habite encore pour quelques mois à Lens, entre Mons et Ath. J’ai étudié à Mons et à Bruxelles en Anthropologie et j’ai fait une formation en communication web à TechnofuturTic. Je travaille actuellement en tant que chargée du projet “Webinar” à TechnofuturTic.

2) Quelles sont tes passions dans la vie ?

Je suis passionné par les passions. J’aime écouter, regarder, échanger avec des personnes passionnées. J’adore cultiver mon âme d’enfant en posant une multitude questions et en explorant ce qui m’entoure. C’est sûrement l’aventure sous toutes ses formes qui me passionne.

J’aime aussi les plaisirs simples : manger, partager du temps avec des personnes que j’apprécie, boire une bonne bière, marcher, flâner dans la nature et parfois ne rien faire.

Et l’escrime, c’est un sport que je pratique depuis que j’ai 9 ans et qui m’a permis de me concentrer et de me condenser. Des fois je le quitte, pour un voyage ou un projet, ça peut prendre un an, mais j’y reviens toujours.

3) Quels sont tes traits de caractère ?

Je suis une curieuse, j’aime découvrir de nouvelles choses. J’adore tester diverses activités, me retrouver dans des endroits inconnus. J’aime parler à des passionnés qui m’apprennent mille et une choses sur la vie, leur vie, leur passion…  Et puis je suis tout et son contraire : je suis attachée à mes racines mais j’ai des envies d’ailleurs et une soif de découverte. Je suis dynamique, je fais énormément mais je me complais dans la procrastination. Je peux aborder des inconnus mais je suis au fond de moi une grande timide.
Bref pour résumer en 4 adjectifs, je dirais : curieuse, empathique, paradoxale et vivante!

4) La passion des voyages est-elle née depuis ton plus jeune âge ? Comment est-elle arrivée dans ta vie ?

Je ne parle pas de passion du voyage. Ma passion c’est surement la découverte et l’aventure. Le voyage c’est un moyen. J’ai donc découvert ce “moyen” grâce à ma professeur de français dans les premières années de l’école secondaire. Je devais donc avoir 13 ou 14 ans… Elle a organisé un échange, d’abord épistolaire, avec des élèves russes. Ensuite, nous sommes allées en Russie, à Nijni Novgorod exactement. Nous étions logés chez l’habitant et avons assisté à des cours dans une école russe en plus de diverses visites.

Je crois que c’est à ce moment que le voyage est arrivé dans ma vie et qu’il en fait partie depuis.

5) Comment en es-tu venu à créer ” Madame Bougeotte”? Quand? Pourquoi? Et pourquoi ce choix de nom?

J’avais envie de partager. J’avais envie de me lancer dans l’aventure du blogging et de découvrir un monde.

Cette envie s’est fait ressentir après mon voyage en Australie, on me posait des questions et j’aimais y répondre… Quand j’ai commencé ma formation en communication web, je me sentais à l’aise avec le web et je me suis lancée. Le nom, c’est venu comme ça lors d’un brainstorming avec moi-même. J’ai demandé l’avis de quelques personnes, il était positif. Et voilà comment est née mon nom de scène, ma colocataire dans ma tête et celle qui me pousse à aller plus loin, à continuer de découvrir encore et encore.

6) Madame bougeotte a déjà réalisé quelques voyages, quels sont-ils ?

Alors, je vais commencer par… la Belgique! Je me plais à dire qu’il suffit de pousser la porte de chez soi pour découvrir de nouvelles choses et s’émerveiller devant les splendeurs de notre planète. J’ai par exemple marcher pendant 10 jours d’Ellezelles à Dinant sur les traces du GR129 que mon tonton avait tracé en grande partie il y a des années avant mon passage.

Mais c’est en revenant d’un voyage d’un an en Australie que mon regard a sûrement changer. J’adore les pays lointains mais je ne sous-estime pas ce qu’il a à côté de chez moi!

Rocher du hérou - belgique
Le rocher du Hérou près de Nadrin en Belgique

En rentrant d’Australie, j’ai fait une halte de un mois à Bali. Je suis aussi allée un mois au Burkina Faso pour un projet de théâtre-action. Mais aussi en Ecosse, pendant un mois, avec une bourse du forem pour perfectionner mon anglais. J’ai fait plusieurs city-trip : Rome, Milan, Stockholm, Berlin, Amsterdam, Dublin, Lisbonne, Londres…

J’ai fait quelques passages en France (en Corse, à Lyon, en Bretagne, dans les Vosges, dans les Hautes Alpes,…)

Je suis allée en Suisse pour randonner autour des Dents-du-Midi.

7) Qu’est-ce que ces voyages te procurent au quotidien ? Sont-ils des challenges ? Des envies ? Comment fais-tu le choix de visiter tel ou tel pays ?

C’est une manière d’assouvir ma soif de découverte et d’aventure. C’est très certainement une sorte de challenge envers moi-même. Par exemple, le GR20, c’était pour moi, un défi physique. Les médias l’annoncent comme la randonnée balisée la plus difficile d’Europe. Quelque part j’avais envie de rendre mon père fier, lui qui a toujours voulu le parcourir. D’ailleurs, en 2019, c’est à 2 que nous le parcourons.

Mon année en Australie à travailler et à voyager, c’était aussi pour me prouver à moi-même que je pouvais me débrouiller seule.

Je ne choisis pas en fonction d’un pays mais souvent c’est selon les opportunités : un billet pas cher, un pote qui habite par là-bas, un projet que j’ai envie de développer et qui se prête bien à un pays en particulier,… parfois c’est un défi physique, une aventure où je sais que je vais rencontrer des passionnés, une envie de m’évader un week-end non loin de chez moi, une activité que j’ai très envie de tenter. C’est la curiosité qui me porte sur les chemins.

GR20 - Corse
Sur le GR20, une randonnée de 180km du nord au Sud de la Corse

10) Quels sont les prochains voyages à venir ?

En avril, je pars randonner et bivouaquer dans les Vosges avec un groupe de passionnés de trek (et que je ne connais pas). C’est le Décathlon d’Arlon qui m’a contactée pour tester leur nouveau matériel en compagnie d’un guide et de clients qui adorent le trek. Je participe également à un salon des blogueurs voyage dans l’Aveyron en France, ce sera l’occasion d’y rester quelques jours et de découvrir la région.

11) Est-ce que tu pars toujours seule ou accompagnée ?

Parfois je pars seule, parfois accompagnée. J’aime les deux types de voyages. On apprend beaucoup sur soi-même et sur les Autres quand on est seule. Mais voyager avec ses amis, sa famille, ça peut vous amener énormément aussi. C’est un autre type de voyage et il y a plein de manière de voyager avec des objectifs différents. Chacun son style, ses envies, ses objectifs. Le plus important, c’est d’être heureux au final !

12) J’ai vu que tu postais des concours. En quoi consistent-ils? Des lots à gagner ? Plus?

De temps en temps, quand j’ai l’opportunité d’intégrer mes lecteurs à un projet. Je le fais sous forme de concours. Par exemple, le dernier c’est pour partir avec moi dans les Vosges. Mais j’ai pu faire gagner des sacs-à-dos Osprey, des gourdes Hydroflask, des batteries externes PNY, des billets de bus OUIGO, des entrées pour des événements grâce à des partenariats.

Prochainement, il y aura un concours en partenariat avec l’office du tourisme Pays des Vallées pour gagner un week-end dans une super villa à Namur.

En tout cas, je ne propose jamais quelque chose que je n’ai pas pu tester.

13) Qu’est-ce que tu dirai aux gens qui hésitent de se lancer dans le voyage en solo? Des conseils ?

Si vous hésitez à partir seul, c’est qu’il faut tenter l’expérience au moins une fois. Ce n’est jamais facile de faire un premier pas vers l’aventure. Ça demande de se bouger les fesses. Mais une fois, le premier pas engagé, le reste du corps suit. Ensuite, vous en prendrez surement plein la vue (et les oreilles). Après votre cerveau vous dira “encore”. Vous en apprendrez certainement beaucoup sur vous-même, sur vos envies et peut-être même que vous arriverez à dépasser certaines barrières. Barrières que, souvent, on s’impose soi-même…

Mais le voyage et l’aventure, c’est peut-être simplement  faire quelque chose de différent dans son quotidien et il ne faut pas aller bien loin

14) Si tu devais résumer ce que les voyages te procurent en une citation ?

“On voyage pour changer, non de lieu, mais d’idées.” Hippolyte Taine.

15) Où retrouvez Madame Bougeotte?

Page Facebook ? Blog à partager ? Est-ce que tu veux partager un autre concours ou liens ? Que peut-on retrouver sur le blog et la page Facebook de madame bougeotte ?  Est-ce que tu donnes des conseils ? Si oui, de quels types ?

Tu peux retrouver Madame Bougeotte sur Facebook, Twitter, Instagram (madame_bougeotte) et aussi sur le site : https://madamebougeotte.com

Tu y retrouveras des réflexions sur le voyage, des idées de découvertes et d’aventures, des conseils et puis aussi des vidéos et des jolies photos.

De plus je prépare un guide de randonnée à la journée en Belgique et qui se termine par la dégustation d’une bonne bière. Donc, vous me verrez également dans les bonnes librairies.

Petit mot de la fin

A tout ça, je voulais ajouter que chacun est un aventurier de sa propre vie et trouve ses propres challenges… Le voyage c’est simplement un moyen parmi tant d’autres. Découvrir et partir à l’aventure, ce n’est pas simplement par le voyage.

La mienne d’aventure, cette dernière année, n’a pas été que le voyage… je vous le raconterai peut-être un jour!

C’est quoi votre aventure à vous?

PARTAGER SUR
Anthropologue de formation, elle a décidé de se convertir à la communication web et peut-être un jour deviendra-t-elle une nomade de la toile ou même une nomade tout court. Sinon, elle manie l’épée comme le prolongement de son bras, aime manger, pratique le didjeridoo, utilise une phablette trop grande pour sa petite main et accessoirement adore voyager, rencontrer et découvrir.

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here