Bilan de ma randonnée belge sur le GR129 [Vidéo]

3
357

Quand on regarde son pays avec ses yeux de natifs, c’est souvent compliqué d’y voir la beauté.

Pourtant je suis partie 11 jours à pied sur les sentiers de ma contrée natale, ma Belgique.

J’ai suivi le sentier de grande randonnée d’Ellezelles à Dinant200km sur les traces des beautés de ce monde, simplement à portée de mes pieds. Si proches mais si loin quand on y pose un regard quotidien et indifférent.

Alors j’ai voulu marcher, rencontrer, découvrir et apprendre!

Je suis passée à travers des bois enchanteurs. J’ai découvert des châteaux que je ne soupçonnais pas. J’ai vu des ruines s’étendre au loin et entendu le moulin siffler dans le vent. J’ai goûté la bière du pays, rencontré des inconnus qui m’ont appris milles et unes choses. Et partagé des moments avec des amis mais aussi avec de la famille.

J’ai visité plusieurs abbayes pour encore plus apprécier le patrimoine de mon pays. Et même si j’adore les bois, les villes m’ont autant enchantée.

Pourquoi tout ça?

Pour démontrer qu’on peut aussi juste pousser la porte de chez soi pour voyager et s’ouvrir au monde en faisant un simple pas.

J’ai voulu prouver que la vie est belle qu’importe l’endroit mais qu’il faut des yeux pour le voir…

Levez vos yeux et découvrez la magie de ma Wallonie!

Levez vos yeux et appréciez la beauté de la vie.

Ça c’était le texte de la vidéo…

Dans un premier article, j’avais décrit mon projet de traversée de la Wallonie d’Ellezelles à Dinant. J’avais expliqué les raisons du choix de cette randonnée ainsi que les objectifs. Suis-je réellement arrivée là où je voulais? Le petit texte ci-dessus répond en partie à la question. Mais mes objectifs n’ont pas tous été atteints…

Randonnée GR129Un défi physique et une préparation pour le GR20

Je n’ai pas trop souffert durant ce GR129, mis à part quelques jours où mon orteil fut douloureux. Même si, à mon avis, cette balade en Belgique n’est nullement comparable à la difficulté du mythique GR20, il m’a néanmoins permis de tester le matériel et d’éprouver mon corps pendant une dizaine de jour.

Il faut se le dire, le GR129 est accessible à tout le monde! Le GR20 l’est beaucoup moins, cette randonnée en Corse est considérée comme la plus dure d’Europe.

Aller à la rencontre des belges

Objectif à moitié atteint! Evidemment, j’ai eu l’occasion de rencontrer beaucoup de personnes très intéressantes. Comme le chevalier André, le meunier qui fait tourner son moulin. Marc, le mafflou croisé sur la route. Iolanda qui me raconta l’histoire de Lens avec verve. Ou encore Alain, ce brasseur passionné! Et bien d’autres…

J’ai également renoué avec des amis que je n’avais plus vus depuis une dizaine d’années. Et toutes ces personnes qui se sont spontanément proposées pour que je vienne dormir chez elles! MERCI à vous tous!

Cependant, l’idée première de demander à chacun de me raconter une histoire par rapport à un endroit est vite tombée à l’eau laissant place à la spontanéité d’une conversation plaisante.

Une randonnée en mode blogging

Je me suis grandement sur-estimée! Me voyant comme une super Madame Bougeotte, je m’imaginais monter des très courtes vidéos chaque soir, il n’en fut rien. Premièrement, c’était assez compliqué de quitter la table de mes hôtes. Deuxièmement, quand c’était le cas, je ne désirais qu’une seule chose : DORMIR!

Je me suis néanmoins lancée sur Snapchat avec beaucoup de plaisir malgré un smartphone récalcitrant! Il fut d’ailleurs blessé dans la bataille, sa vitre se fendant de toutes parts…

Bilan : un smartphone cassé! Un portable porté pendant 11 jours et allumé une seule fois! Et 3 mois pour écrire l’ensemble des articles relatant la randonnée! Je pense qu’il y a une belle marche de progression…

Peut-être que finalement ce n’était pas trop mal. Une surcharge de blogging m’aurait peut-être retiré du plaisir de marcher. Moins de blogging pour plus de partage avec ceux qui m’ont entourée durant cette randonnée!

Une sorte de pèlerinage?

Sans aucun doute! J’ai beaucoup pensé à mon Tonton qui a été l’initiateur de ce GR129 en marchant. Certains endroits étaient chargés de son histoire. A certains moment, j’étais fière et puis d’autres où j’étais triste. Si j’y croyais, je dirais sûrement qu’il veille sur moi!

Tous les articles de la randonnée GR129

Voici les articles relatant les 11 jours de randonnée :

Merci à tous et laissez-moi un petit commentaire, ça me fera plaisir…

PARTAGER SUR
Anthropologue de formation, elle a décidé de se convertir à la communication web et peut-être un jour deviendra-t-elle une nomade de la toile ou même une nomade tout court. Sinon, elle manie l’épée comme le prolongement de son bras, aime manger, pratique le didjeridoo, utilise une phablette trop grande pour sa petite main et accessoirement adore voyager, rencontrer et découvrir.

3 COMMENTAIRES

  1. C’est clair qu’il est difficile de concilier simultanément blogging et activités… et finalement, j’aime bien attendre un peu, ça permet de prendre un peu de distance et de mettre un peu d’ordre dans toutes ses émotions.

  2. Joli pays, et pas si plat, hein? Si tu veux juste garder les sentiments d’un moment vécu, moins lourd, le petit dictaphone numérique. Après, tu attends que les idées se reposent, t’auras bien le temps de rédiger plus tard. Profiter, toujours profiter! BRavo. Philippe

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here